Tags -

Niveau(x) scolaire(s)
Pour en savoir plus / Fiche souvent consultée, exploitée

Les thématiques abordées en technologie et en EIST

Cycle 3 et 4.

David Michiels

L’utilisation des onglets ci-dessous vous permet d’en savoir davantage. Les thématiques sont présentées dans l’onglet "Les thématiques".

Les thématiques

Les thématiques

En cliquant sur les thématiques ci-dessous, vous accédez aux différentes compétences et connaissances de la thématique.
<reforme_thematique-liste0||thematique=1>

Présentations des thématiques dans les cycles 3 et 4

Présentations des thématiques du cycle 3

Toutes les disciplines scienti„ques et la technologie concourent à la construction d’une première représentation globale, rationnelle et cohérente du monde dans lequel l’élève vit. Le programme d’enseignement du cycle 3 y contribue en s’organisant autour de thématiques communes qui conjuguent des questions majeures de la science et des enjeux sociétaux contemporains.

Le découpage en quatre thèmes principaux s’organise autour de :
- (1) Matière, mouvement, énergie, information
- (2) Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent
- (3) Matériaux et objets techniques
- (4) La planète Terre. Les êtres vivants dans leur environnement.

Chacun de ces thèmes permet de construire des concepts ou notions qui trouvent leur application dans l’éducation au développement durable. Le concept d’énergie, progressivement construit, est présent dans chaque thème et les relie.

La construction des concepts scientifiques s’appuie sur une démarche, qui exige des observations, des expériences, des mesures, etc. ; la formulation d’hypothèses et leur mise à l’épreuve par des expériences, des essais ou des observations ; la construction progressive de modèles simples, permettant d’interpréter celles-ci ; la capacité enfin d’expliquer une diversité de phénomènes, et de les prévoir.

La réalisation de mesures et l’utilisation de certains modèles font appel aux mathématiques et en retour leur donnent des objets de contextualisation. Les exemples utilisés sont le plus souvent issus de l’environnement des élèves, devenant ainsi source de sens pour lui.

Par l’analyse et par la conception, les élèves peuvent décrire les interactions entre les objets techniques et leur environnement et les processus mis en œuvre. Les élèves peuvent aussi réaliser des maquettes, des prototypes, comprendre l’évolution technologique des objets et utiliser les outils numériques.

Grâce à ces activités, les capacités tant manuelles et pratiques qu’intellectuelles des élèves sont mobilisées, ainsi que l’usage de la langue française et de langages scientifiques différents : ils produisent des textes et des schémas, ils s’expriment à l’oral, notamment pour présenter leurs pistes de recherche, leurs découvertes, leurs raisonnements.

Présentations des thématiques du cycle 4

Ces trois dimensions se traduisent par des modalités d’apprentissage convergentes
visant à faire découvrir aux élèves les principales notions d’ingénierie des systèmes.

Les objets et services étudiés sont issus de domaines variés, tels que « moyens de
transport », « habitat et ouvrages », « confort et domotique », « sports et loisirs », etc.

Les objectifs de formation du cycle 4 en technologie s’organisent autour de trois grandes thématiques issues des trois dimensions précitées :
- (1) le design, l’innovation, la créativité ;
- (2) les objets techniques, les services et les changements induits dans la société ;
- (3) la modélisation et la simulation des objets techniques.

Ces trois thématiques doivent être abordées chaque année du cycle 4 car elles sont
indissociables. Le programme de technologie, dans le prolongement du cycle 3, fait
ainsi écho aux programmes de physique-chimie et de sciences de la vie et de la Terre
et s’articule avec d’autres disciplines pour permettre aux élèves d’accéder à une vision
élargie de la réalité.

En outre, (4) un enseignement d’informatique, est dispensé à la fois dans le cadre des
mathématiques et de la technologie.

Celui-ci n’a pas pour objectif de former des élèves experts, mais de leur apporter des clés de décryptage d’un monde numérique en évolution constante. Il permet d’acquérir des méthodes qui construisent la pensée algorithmique et développe des compétences dans la représentation de l’information et de son traitement, la résolution de problèmes, le contrôle des résultats. Il est également l’occasion de mettre en place des modalités d’enseignement fondées sur une pédagogie de projet, active et collaborative. Pour donner du sens aux apprentissages et valoriser le travail des élèves, cet enseignement doit se traduire par la réalisation de productions collectives (programme, application, animation, sites, etc.) dans le cadre d’activités de création numérique, au cours desquelles les élèves développent leur autonomie, mais aussi le sens du travail collaboratif.