Tags -

Niveau(x) scolaire(s)
Article

[LINUX] Sauvegarde et restauration d’une base de données SQL

en ligne de commande

David Michiels

Quand vous proposez un site sur internet, la plupart du temps vous utilisez une base de données pour enregistrer les données, enrichir vos pages, etc… Il est très important de sauvegarder régulièrement vos fichiers mais aussi votre base de données. Un crash d’une base de données est si vite arrivé …

Voici les commande en lignes qui permettent de sauvegarder et restaurer une base de données SQL. Bien sûr, il vous appartient de télécharger (mettre ailleurs que sur le serveur lui-même) le fichier de sauvegarde obtenu.

Sauvegarde

Sauvegarde

Pour sauvegarder une base de données existante il est conseillé de créer un dump du verbe "to dump" : je n’aime pas beaucoup la traduction de ce verbe ("déverser", "jeter", "décharger", "déposer", "abandonner", "se débarrasser de", "faire un vidage de"), mais c’est le verbe emploi pour la sauvegarde de la base de données…

Pour "dumper" ou "sauvegarder dans un fichier" toutes les bases de données il faut lancer la commande :

mysqldump —user=****** —password=****** -A > /Chemin/Vers/fichier_dump.SQL

Pour "dumper" ou "sauvegarder dans un fichier" plusieurs bases de données il faut lancer la commande :

mysqldump —user=****** —password=****** db_1 db_2 db_n> /repertoire/fichier_dump.SQL

Pour "dumper" ou "sauvegarder dans un fichier" toutes les tables d’une base de données il faut lancer la commande :

mysqldump —user=****** —password=****** db > /repertoire/fichier_dump.SQL

Pour "dumper" ou "sauvegarder dans un fichier" certaines tables d’une base de données il faut lancer la commande :

mysqldump —user=****** —password=****** db —tables tab1 tab2 > /repertoire/fichier_dump.SQL

Pour chacune des commandes ci-dessus il faut spécifier un utilisateur (user) et le mot de passe (password) ayant les droits administrateur (généralement le root) sur la base de données.

Restauration

Restauration

Pour restaurer un "dump" oue "sauvegarde" il suffit de lancer la commande :

mysql —user=****** —password=****** db_nom < /repertoire/fichier_dump.SQL

Pour la commande ci-dessus il faut spécifier un utilisateur (user) et le mot de passe (password) ayant les droits administrateur (généralement le root) sur la base de données.