Tags -

Niveau(x) scolaire(s)
Article

Le nouveau socle commun de compétences, de connaissances et de culture

à partir du mois de septembre 2016

Cette fiche est découpée en onglets accessibles ci-dessous. Pour consulter l’ensemble des informations présentes dans ce document, vous devez cliquer sur les différents onglets.

Que définit le socle commun ?

Que définit le socle commun ?

Le socle commun définit ce qu’un élève doit savoir et savoir faire à l’issue de la scolarité obligatoire.

Le socle a été écrit du point de vue de l’élève : le socle ne définit pas ce que l’enseignant doit faire. L’objectif est de mettre en place une culture commune sur laquelle l’Ecole de la République s’engage.

JPEG - 538 ko

Contenu du socle

Que contient le socle ?

Le socle n’est pas conçu à partir des disciplines scolaires. Il s’organise en 5 grands domaines qui sont des domaines transversaux (abordés par plusieurs ou toutes les disciplines).

Domaine 1 : Les langages pour penser et communiquer


- la maîtrise du français
- la maîtrise de langues étrangères
- la maîtrise des langages scientifiques
- la maîtrise des langages corporels et artistiques.

Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre

Ces deux premiers domaines sont nouveaux et sont considérés comme la clé de voute de l’ensemble du socle car :
- sans ces deux domaines, tous les apprentissages s’effondrent ;
- avec ces deux domaines, on peut construire…

Domaine 3 : La formation de la personne et du citoyen


- il passe par l’enseignement moral et civique mais pas exclusivement

Domaine 4 : Les systèmes naturels et les systèmes techniques

C’est le domaine qui s’intéresse à tout ce que les Sciences peuvent apporter d’éléments de connaissances aux élèves.

Domaine 5 : Les représentations du monde et l’activité humaine

On se consacre ici à l’étude de la Société et des Cultures.

Liens entre les programmes et le socle

Quels sont les liens entre les programmes et le socle ?

Le socle est écrit du point de vue de l’élève. On retrouve ce style d’écirture, cette approche dans les programmes disciplinaires. C’est un choix assumé du Conseil Supérieur des Programmes qui change par rapport à la précédente écriture du Socle Commun de Compétences et des capacités en vigueur jusqu’ici ou l’on écivait les programmes et parfois un peu le socle du point de vue du professeur et du contenu à enseigner.

Utiliser le socle

Comment utiliser le socle ?

Le socle est un document de référence pour l’enseignant. Il doit vérifier que ses enseignements se situent bien dans la perspective de la construction de cette culture commune. L’enseignant doit toujours situer ce qu’il fait dans cet ensemble cohérent qu’est le socle, et cela quel que soit le niveau scolaire de l’élève et le cycle dans lequel il se situe.

En effet, le socle permet aussi à l’enseignant de percevoir l’intérêt de son enseignement dans une vision plus large de l’acquisition d’une culture commune obligatoire (que ce soit dans le primaire ou le secondaire).

Différences entre ancien et nouveau socle

Principales différences entre l'ancien socle commun (jusqu'en juin 2016) et le nouveau socle commun

Le socle, qui était initialement conçu comme un minimum de base qu’on ambitionnerait de dépasser, devient désormais l’objectif final de la scolarité du collège. Le pourcentage de son acquisition sera converti en points au contrôle continu au DNB.

Métaphore :

Le socle commun est comme une grande carte routière et le socle commun permet de donner du sens au parcours emprunté pour atteindre un objectif de culture commune. Nous connaissons la destination, nous savons d’où nous partons, il y a sans doute plusieurs chemins mais nous savons que nous devons tous arriver au même endroit. Il faut toujours se demander vers où l’on va, un peu comme si nous suivons le guidage d’un GPS, qui peut me proposer un chemin différent d’un autre GPS mais qui nous amènent au même endroit.

Il faut toujours valoriser les connaissances de élèves, même quand elles sont faibles. L’objectif est de donner la possibilité aux élèves en difficulté de rattraper le niveau moyen attendu en fin de scolarité, d’atteindre donc la destination et cela même si le moyen d’y arriver n’a pas été le même qu’un autre élève.

Sources

Sources :

- Présentation de Michel Lussault, Président du Conseil Supérieur des Programmes :
- EduScol, Nouveau socle commun pour 2016
- Legifrance.gouv.fr
- Qu’apprendront les élèves de 6 à 16 ans à la rentrée 2016 ? www.education.gouv.fr