Niveau(x) scolaire(s)
Article

Créer l’image d’une carte SD avec un système minimal

Pour ne pas toujours repartir de rien sur le Raspberry Pi à chaque nouvelle expérimentation …

L’objectif de cet article est de vous expliquer comment faire pour créer une image (.img à conserver) qui permettra de réinstaller sur une carte SD un système minimal à chaque nouveau test d’un logiciel, d’une configuration, d’essais de domotique, de robotique, d’une webcam, de composants électroniques et autres possibilités du Raspberry Pi si le besoin s’en fait sentir.

Pour créer cette image d’un système de base (ou de départ pourrais-je dire), je me base sur la dernière image de Raspbian, mise à jour au moment de réaliser cette opération, et de la capacité à se connecter sur le Raspberry Pi à partir d’un client ssh (ce qui me permettra par la suite d’éviter d’utiliser un clavier et un écran connecté sur le Raspberry Pi …).

Il est évident qu’à terme, on peut s’aventurer à installer de nombreuses fonctions sur la même carte SD, le même système pour rendre encore plus performant le Raspberry Pi, et d’imaginer utiliser toutes les possibilités qui s’offrent à nous. Nous serons amener à l’envisager et même à créer des images de systèmes plus complet.

Prérequis

Prérequis

Pour utiliser un Raspberry Pi, il vous faut :

Le Raspberry Pi

Pour tout le site, et sauf mention contraire, je travail avec un Raspberry Pi B+, modèle qui a déjà un successeur mais qui est plus que suffisant pour les tests que je vous propose. En plus, il est moins cher que le Raspberry Pi 2 à l’heure où j’écris ces lignes.

Une alimentation de 5V

Port Mini USB, il vous faut le câble adéquat. Comme c’est le même que les chargeurs de smartphones classiques, j’imagine que là n’est pas le problème principal…

Une carte SD

Il est fortement recommandé qu’elle soit de classe 10 (accès en lecture et écriture plus performants).

Un accès au réseau ethernet de chez vous, ou d’ailleurs.

En effet, pour le système de base que je présente ici, je n’imagine pas l’installation du wifi à partir d’une clé wifi USB, je consacre un chapitre sur cette fonction fort intéressante mais pas pour mon système de base.

.

Si vous partez de zéro (sans récupérer une image déjà modifiée comme celle que je fournis ici), il vous faut aussi :

Un clavier

Il est nécessaire tant que le protocole ssh n’est pas encore installé. C’est d’ailleurs étonnant que sur l’image de Raspbian, cette option n’y soit pas tout de suite …

Un écran (moniteur)

De préférence avec une entrée HDMI. Vous pouvez aussi utiliser l’entrée VGA d’un écran, mais il vous faudra un adaptateur HDMI > VGA. La sortie Vidéo composite, je n’ai pas pas envie d’en parler :-)

.

Récupérer Raspbian

Récupérer Raspbian

PNG - 15.8 ko

Vous trouverez l’image de Raspbian sur le site http://www.raspberrypi.org/downloads/ et la dernière version directement à l’adresse http://downloads.raspberrypi.org/raspbian_latest (vous économisez un clic de souris :-)

Cette image disque est au format img (si vous récupérer un fichier zip, vous devez le décompresser une fois téléchargé).

Installer Raspbian sur la carte SD

Article

Installer une image disque (.img) sur une carte SD à l’aide d’un PC Windows ou d’un MAC, Logiciels Win32Diskimager(PC) ou ApplePi Baker (MAC)

Logiciels nécessaire sous Windows ou sous MAC pour installer un système d’exploitation sur une carte SD pour Rasperry Pi.

De nombreuses images disques contenant divers systèmes d’exploitation (OS) pour le raspberry pi sont disponibles sur internet. Encore faut-il savoir les mettre sur une carte SD.

Je vous explique ici la procédure sur PC (Windows) ou sur MAC (OSX).

Sur PC

Pour cela, on utilise sur PC le fameux logiciel Win32 Disk Imager que vous pouvez télécharger gratuitement ici.

Une fois dézippé si nécessaire, il n’est pas nécessaire d’installer le logiciel Win32DiskManager, c’est fort sympathique …

PNG - 40.3 ko

Normalement (mais vérifiez quand même), c’est le lecteur de carte SD qui est indiqué en haut à droite (DEVICE). Pour moi, c’est le lecteur E :/

On suppose que vous avez déjà téléchargé une image au format .img. Elles sont souvent proposées compressées (format rar ou zip, des fois gzip). Utilisez l’utilitaire adéquat pour la décompresser et obtenir le fichier avec l’extension ".img".

Après, avec un peu de bon sens, vous devriez arriver à vous débrouiller tout(e) seul(e). Soyez patient, la copie de l’image sur carte SD peut prendre du temps.

PS : Ne confondez pas les boutons "Write" et "Read"  :
- Write pour écrire le fichier image sur la carte SD
- Read pour créer une image de votre carte SD …

Sur MAC

Remarque Sur Mac, vous pouvez utiliser le logiciel ApplePi-Baker.

JPEG - 65.6 ko

Portfolio

Premier lancement et configuration de Raspbian

Premier lancement et configuration de Raspbian

Par défaut, au démarrage du Raspberry Pi avec une carte SD fraîchement installée avec Raspbian, vous aurez accès à un menu qui va vous permettre de configurer le système pour un usage personnalisé (principalement l’utilisation complète de la carte SD installée, la configuration d’un clavier AZERTY et la connexion possible en SSH.

D’autres fonctions sont accessibles et intéressantes mais je n’en parle pas ici pour la création d’un système à minima et suffisant.

Pour information, vous aurez toujours accès à cet utilitaire de configuration spécifique à Raspbian en lançant le logiciel "sudo raspi-config" (sudo pour être en mode administrateur).

Suivez le guide …

Etendre le système sur toute la carte SD

En effet, par défaut, l’image Raspbian est prévue pour fonctionner sur une carte SD de 4Go minimum, et vous n’avez accès qu’à 3 Go environ, c’est un peu trop juste voir insuffisant pour utiliser le Raspberry Pi. De plus, pourquoi perdre de la place sur votre carte SD ?

On pourrait penser que si on n’étend pas le système, la taille de l’image de la carte SD sera la même que l’image originale de Raspbian. Hélàs, ce n’est pas le cas quand on utilise le logiciel "Win32 Disk Imager", alors étendons tout de suite le système Raspbian sur toute la carte…

Remarque : Perso, quoi qu’il arrive, je demande au système d’étendre la partition après l’installation du système minimal sur une nouvelle carte SD, alors je ne le fais pas forcément tout de suite … contrairement à ce que je préconise ;-)

- Choisir l’option "1 Expand Filesystem"

Configurer la langue française

La langue de Shakespeare, c’est bien mais avec un clavier AZERTY et non QWERTY, c’est beaucoup moins bien …

- Choisir l’option "4. Internationalisation Options"
Trois sous-menu apparaissent que nous allons tous utiliser

  • Change Locale
    — Choisir les le mode (avec la barre ESPACE du clavier) "fr_FR.UTF-8 UTF-8"
    — Cocher ou laisser coché le mode en_GB.UTF-8 UTF-8 (cette action n’est pas indispensable mais j’ai remarqué quelques soucis si on n’avait pas ce type inclus dans la configuration avec certains paquets de codes)
    — Valider les choix (touche TAB et bouton OK)
    — Par défaut, choisir fr_FR.UTF-8"
  • Change Timezone
    — Choisir "Europe"
    — Choisir Paris
  • Change Keyboard Layout
    — Choisir "Generic 105-key (Intl PC)
    — Choisir ensuite "Other"
    — choisir ensuite "French"
    — Vous pouvez laisser "The défaut for the keyboard Layout"
    — Vous pouvez laisser "No compose key"

Configurer le protocole ssh

- Choisir l’option "8 Advanced Options"

  • Choisir "A4 SSH"

Quitter l’utilitaire raspi-config" et relancer le Raspberry Pi proprement

A ce stade là, on peut effectuer un reboot de votre Raspberry Pi pour que toute la configuration nouvellement modifiée soit prise en compte.

Pour cela, plutôt que d’éteindre méchamment le Raspberry Pi :
- Sortir de l’utilitaire "Raspi-config" (Option "Finish")
- Lancer le reboot (sudo reboot)
- Attendre que le lancement soit terminé (jusqu’à avoir l’invite "raspberry login :"

Pour information, si vous souhaitez tester sans attendre le raspberry, en continuant d’utiliser un écran connecté au Raspberry Pi (beurk …) et un clavier sur le Raspberry Pi (beurk encore …), le login par défaut est "pi" et le mot de passe par défaut est "raspberry".

Pour les tests SSH, il vous faut connaître l’adresse IP du Raspberry Pi. Elle apparaît juste avant l’invite "raspberry login" sur l’écran connecté au Raspberry Pi (si vous êtes connecté en ethernet au réseau local (chez vous …)

Test de la connection en ssh

Test de la connection en ssh

Je ne vais pas développer plus en avant ici la façon de se connecter en ssh au Raspberry Pi à partir d’un autre ordinateur présent sur le même réseau que celui-ci. Il existe de nombreux tutoriels sur Internet à ce sujet. Personnellement, j’utilise le terminal sur un Mac, sur PC il existe le logiciel gratuit "Putty"

Si vous arrivez à vous connecter au Raspberry Pi par SSH à partir d’un autre ordinateur, vous n’aurez plus besoin de brancher un écran et un clavier sur le Raspberry Pi … ". C’est bien, cela permet de mettre ou vous voulez le Raspberry Pi, même loin de votre bureau …

Mise à jour de Raspbian

Une mise à jour du système, c’est bien (correction des failles de sécurité, améliorations, corrections de bugs, etc …"

Les mises à jour sont à faire régulièrement, au moins une fois après une première installation d’un système, même si vous avez récupéré la dernière version de Raspbian par exemple …

- Lancer "sudo aptitude update"
- Attendre
- Lancer "sudo aptitude upgrade"
- Répondre "Yes" à toutes les questions …
- Attendre
- Lancer un reboot "sudo reboot" avant toute autre chose …

Que vous soyez en ssh ou sur le Raspberry Pi, vous pouvez réaliser les opérations précédentes. Il faudra à nouveau s’identifier …

Changer de mot de passe

Changer de mot de passe

Personnellement, je recommande de laisser les mots de passe par défaut pour créer une image disque de base, cela permet d’éviter d’oublier un nouveau mot de passe et puis franchement, sur un image d’une carte SD avec le système de base, il n’y a pas beaucoup de risque, n’est-ce pas ? Après, bien sûr, il est plus que fortement recommandé de changer les mots de passe, voir même de créer un nouvel utilisateur (user) et d’oublier voir même de supprimer l’utilisateur "pi" …

Créer une image de la carte SD

L’intérêt de créer une image de la carte SD maintenant est que vous aurez sous la main un copie d’une installation minimale mais personnalisée du système Raspian pour faire de nombreux tests sur votre Raspberry Pi. L’idéal bien sûr est d’avoir plusieurs cartes SD ;-)

Si votre raspberry Pi fonctionne, il vaut mieux l’étiendre proprement avant de récupérer la carte SD pour en faire une image. Vous pouvez utiliser la fonction "sudo shutdown" et attendre un peu que le Raspberry Pi soit éteint".

Pour créer une image, vous pouvez utiliser à nouveau le logiciel vu précédement pour installer Raspbian sur la carte SD … mais avec le bouton "READ" …