Tags -

Niveau(x) scolaire(s)
Pour en savoir plus

Livre : La Maison des [néga] watts.

Le Guide malin de l’énergie, de Thierry Salomon et Stéphane Bedel aux Editions Terre vivante

L’électricité coûte cher. Et nous en consommons de plus en plus, avec la multiplication des appareils électroménagers, audiovisuels et autres.

Or nous pouvons économiser près de la moitié de notre consommation, sans que notre confort en pâtisse :
- En nous équipant de lampes fluo-compactes, de réducteurs de débit d’eau, d’appareils électroménagers performants, etc.
- En apprenant aussi quelques gestes simples et gratuits.

Rempli d’idées pratiques et d’adresses utiles, ce guide est certainement l’investissement le plus rentable que l’on puisse faire aujourd’hui. Sans compter que chaque [néga]watt - watt non consommé - contribue à limiter la pollution et à ménager les ressources naturelles.

Commentaire amazon : Réduire de moitié les factures de chauffage et d’électricité tout en contribuant à mieux respecter l’environnement, c’est possible ! Ce Petit Guide malin de l’énergie chez soi truffé d’informations pertinentes, de conseils pratiques et d’adresses utiles en fournit la preuve.

La Maison des [néga]watts propose des solutions et des éléments de comparaison pour construire ou rénover son logement, choisir un système de chauffage économe ou bien acquérir un appareil électroménager performant.

Rompre ainsi avec des mauvaises habitudes de gaspillage et débusquer les négawatts ne constitue en rien un retour à la bougie, mais représente au contraire un élan de citoyenneté. Une démarche écologique gagnante, car l’énergie la moins chère est celle que l’on n’a pas besoin de consommer, rappellent les auteurs Thierry Salomon et Stéphane Bedel. Ces hommes de terrain travaillent dans des associations spécialisées sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Ils ont rassemblé le fruit de leur expérience dans cet ouvrage bien documenté qui fait le point sur tout ce qui existe en la matière. La présentation peut cependant paraître un peu austère avec beaucoup de chiffres et de tableaux… et dérouter au premier abord le grand public.