Niveau(x) scolaire(s)
Fiche ressource

Le story-board : de l’idée à l’image !

Le robot : de l’idée au prototype !

En classe, le cours a été pensé en fonction des objectifs du programme de 3° en technologie qui est articulé autour de la mise en oeuvre d’un ou de plusieurs projets collectifs. Nous allons concevoir un robot, et nous en profiterons pour découvrir quelques notions autour de la démarche de projet.

Dans cet article, je vous présente une première approche de la démarche simplement, sans mot compliqué, un peu trop rapide mais sans chichi. Pour cela, j’utilise la capture de deux planches du story-board du film d’Amélie Poulain.

Cet article permet une approche très succincte en début d’année la capacité suivante à acquérir :

CapacitéNiveau
6.5 Créer le planning de réalisation du prototype. 3

JPEG - 126.6 ko
Planche 1, storyBoard "Le fabuleux destion d’Amélie Poulain"
Revue STORYBOARD n°1, Septembre 2012, page 27

JPEG - 94.3 ko
Planche 2, storyBoard "Le fabuleux destion d’Amélie Poulain"
Revue STORYBOARD n°1, Septembre 2012, page 28

ACTIVITE 1 (SEUL ou EN EQUIPE)

En vous aidant des documents DOC1 et DOC2, indiquez sur la feuille que vous aurez préparé intitulée « 3-PRE-01-E1 » la démarche utilisée pour réaliser le film « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain ».

Une réponse possible : Les pages présentées montre deux exemples choisis du cheminement d’une idée : de l’imaginaire de Jean-Pierre Jeunet à l’image du cinéma en passant par une étape intermédiaire, ici le croquis initial repris par un dessinateur professionnel (Luc Desportes).

Même si le croquis initial n’est pas d’un trait "ébahissant", l’idée imaginée et posée telle quelle sur le papier permet de comprendre l’idée, et cela même si elle le dessin est réalisé par un mauvais dessinateur.

Mon idée en vous montrant ces documents, c’est que vous ne devez pas avoir peur d’imaginer des robots, de mettre vos idées sur le papier et cela même si vous ne savez pas dessiner ! Il n’y a pas que les bons dessinateurs qui ont le droit et le pouvoir de proposer de bonnes idées….

ACTIVITE 2 (seul ou EN EQUIPE)

En vous aidant du document DOC1, imaginez la phrase pouvant être prononcée par la voix OFF dans le film. Pour information, le personnage s’appelle Amandine Poulain (la mère d’Amélie). (Plusieurs réponses peuvent être proposées). Ici, la question porte sur une scène du film.

Bien sûr, plusieurs réponses peuvent être proposées puisque vous n’avez pas vu d’extrait du film en classe, que vous n’avez peut-être pas vu le film.

Dans le film, la voix OFF dit : "La mère d’Amélie Poulain n’aime pas avoir les doigts plissés par l’eau chaude du bain …". Cela fait suite et est suivi d’une liste assez longue de choses que cette femme, présentée comme une professeure de français qui a toujours été instable et nerveuse : elle n’aime pas être effleuré de la main par quelqu’un qu’elle ne connaît pas, avoir les plis des draps imprimés sur la joue le matin, …

Pourquoi vous avoir posé cette question ? Pour vous montrer qu’il peut y avoir plusieurs interprétations si le dessin n’est pas complet. Mais cela ne nous pose pas forcément un problème. D’ailleurs, vous me permettrez ainsi qu’à vos camarades d’avoir une certaine interprétation de vos croquis, je vous direz ce que je comprends à travers vos dessins, et peut-être même que cela vous donnera de nouvelles idées …

Le projet et le travail collectif commence là : une idée exprimée sur un simple croquis, qui fait naître de nouvelles idées. Des élèves ont proposé l’idée de la mort à venir de cette femme (plus proche de vous de la fin mais il lui reste encore quelques années à vivre sauf accident …). En effet, pourquoi pas, les rides sont l’apanage des personnes âgées … d’ailleurs, c’est peut-être pour cela qu’elle n’aime pas avoir les mains fripées, elle déteste vieillir…

ACTIVITE 3 (EN EQUIPE)

En vous aidant du document DOC2, imaginez la phrase pouvant être prononcée par la voix OFF dans le film. Pour information, le personnage s’appelle Amélie Poulain (début du film, quand elle est petite). (plusieurs réponses peuvent être proposées) Ici, la question porte sur une scène du film.

C’est la même sorte d’activité que précédemment. Dans le film, la voix OFF dit : "Privée de contact avec les autres enfants, ballottée entre la fébrilité perpétuelle de sa mère et la distance glaciale de son père, Amélie n’a de refuge que dans le monde qu’elle invente."

Beaucoup d’élèves ont vu qu’elle jouait au docteur, un peu seule. L’idée est donc passée.

ACTIVITE 4 (EN EQUIPE)

Il y a des ressemblances évidentes entre la démarche pour créer un film et la démarche pour réaliser un objet technique (appelée « démarche de projet »). Essayez en équipe d’imaginer et de proposer les différentes étapes qui seront nécessaires à la réalisation de votre projet cette année.

Je ne vous demandais pas de proposer dès le début de l’année, sans présentation aucune, toutes les étapes à venir, mais d’essayer d’envisager une ou deux étapes à partir de la démarche succinctement présentée de la réalisation d’un film (démarche plus complexe qui ne peut pas se résumer en 3 étapes).

Vous avez tous proposé des idées de démarches cohérentes, il n’y a pas de réponse unique, certains m’ont proposé la réalisation d’une maquette de robot, d’autres ont parlé du prototype, d’autres encore d’un dessin plus précis, etc … nous verrons qu’il y a de nombreuses étapes et de nombreux outils utilisable pour arriver à l’objet confectionné, c’est à dire l’objet réel que devra se déplacer dans la classe selon un programme voulu.